Mise en œuvre du Plan Étudiants : Le Sgen-CFDT et la La Fage écrivent à la Ministre de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation pour lui soumettre leurs questionnements et attirer son attention sur certains points de vigilance.

Le Sgen-CFDT et la FAGE proposent à la communauté universitaire de se mobiliser dans l’unité pour cette revendication. Car tous les jeunes ont droit à la même considération. Ils ont à nos yeux autant de valeur quelle que soit leur origine sociale.

Quelques échos du colloque organisé par le Sgen-CFDT le 25 janvier 2018 à Paris, dans les locaux de la CFDT, à partir d’éléments tweetés en direct pendant la journée, en attendant un compte-rendu plus complet.

Communiqué de presse n° 19 du 24 janvier 2018 : plusieurs scénarios qui devront être impérativement examinés dans le cadre d’un dialogue social de qualité, tant sur la place du lycée dans le parcours des élèves que sur les conditions de travail des personnels

Le Sgen-CFDT avait annoncé qu’il jugerait sur pièce le rapport Mathiot qui propose des changements sur l’organisation du bac et du lycée.

Le SGEN-CFDT se mobilise pour que tous les personnels aient effectivement une carrière sur deux grades comme le prévoit l’accord PPCR. Nous incitons donc tous les MCF et CR éligibles à la hors-classe, et en particulier ceux qui sont proches de la retraite, à candidater.

Le Sgen-CFDT, par la négociation, a obtenu du gouvernement le déblocage de 25 millions d’euros pour la rentrée 2018. Ces moyens supplémentaires sont à répartir entre les universités. Sur ces 25 millions, 6 millions serviront à reconnaitre le travail supplémentaire des agents.

Orientation des jeunes : quelles solutions ? Du 8 janvier au 23 février 2018, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) organise une consultation en ligne sur sa plateforme participative.